Sélectionner une page

Booba:Le Flow rencontre le Duc de Boulogne

C’est une légende. A l’occasion du The Beat Festival, le 27 janvier dernier, Le Flow et ses équipes ont pu s’entretenir avec Booba pour une interview exclusive enregistrée à Genève. Installé à Miami depuis la fin des années 2000, B20 était très attendue par les fans suisses. Malgré un line up annonçant Slimka, Leto, Favé, Hamza et Werenoi, Booba était sans aucun doute la tête d’affiche de cette nouvelle édition du Beat Festival, qui réunit depuis 7 ans les meilleurs artistes urbains sur la scène de l’Arena de Genève.

Une carrière hors normes

C’est 48h seulement avant le concert du Duc que Le Flow et ses équipes apprennent qu’un entretien est possible. Devenu tout aussi rare en interview, Booba accepte une entrevue filmée quelques heures avant son passage sur scène. Dans un hôtel 5* proche de l’aéroport, c’est un Booba souriant qui fait son apparition avec beaucoup de bienveillance. Celui qui est considéré par beaucoup comme le plus grand rappeur français de l’histoire du rap va alors se plier avec énormément de simplicité au jeu des questions-réponses. Dans cet entretien d’environ 15 minutes, B2O revient sur sa longévité (30 ans de carrière cette année), son rapport à l’influence (la sienne et celle des autres), ses premières fois, ses clashes ou encore son regard sur l’IA.

La sortie d’un nouvel album

Malgré une carrière hors du commun, 3 millions de disques vendus et plus de 2 milliards de vues sur Youtube, Booba dégage aujourd’hui la force tranquille des légendes qui n’ont plus rien à prouver. Et son dernier album, Ad Vitam Aeternam, sorti le 9 février dernier en est la parfaite illustration.